Lifestyle

Trouver sa voie

28 mai 2016

Le mois de mai a officiellement marqué la fin de mes études. Avec mon diplôme en poche, je laisse derrière moi mon statut d’étudiante, les bancs de l’université, la cafet’, la carte étudiante (qui ne me servait que pour avoir des réduc’ au resto).. mais surtout, je rentre officiellement dans le monde du travail. Là où j’aurais pu être terrorisée par un tel changement, je suis actuellement sereine, voire (disons-le !) heureuse. Je sais où je vais, je sais ce que je veux et quel chemin je dois prendre. Mais ça n’a pas toujours été le cas. J’écris cet article, un peu sur un coup de tête, à ceux qui sont toujours perdus.

Je pense pouvoir affirmer sans me tromper que nous avons tous, durant les années de nos 20 ans, connu ce moment de grande interrogation où nous n’avions aucune idée où aller. Depuis qu’on est gosse on nous demande ce que l’on veut devenir, quel métier on veut exercer plus tard, et ça n’a aucun sens. A 10 ans je voulais être chanteuse, à 11 ans danseuse, à 12 ans cavalière, à 15 ans présidente de la République, à 18 ans députée (oui, j’ai revu mes ambitions à la baisse), à 20 ans je voulais devenir blogueuse freelance et aujourd’hui, me voilà rédactrice web. Ca ne fait que changer, et ça changera peut-être encore. J’ai longtemps été perdue et ça été une très bonne chose.

On est d’accord, c’est absolument terrifiant de voir son entourage évoluer, faire des choses qui leur plaise et avoir l’impression de rester soi-même toujours au même point. Les réseaux sociaux n’arrangent rien. On voit les vies parfaites des autres et on se demande pourquoi eux et pas nous. Mais comme je l’ai dit, les réseaux sociaux ne sont pas nos vies. Moi-même, je poste la version la mieux éditée de ce que je vis tous les jours et il est important de ne JAMAIS se comparer aux autres sur les réseaux sociaux. C’est pareil pour la vraie vie. Ne ressentez pas de pressions parce que telle amie se fiance, ou est enceinte, ou parce qu’elle déménage dans un pays à l’étranger dans une destination de rêve. Se comparer alors que l’on est soi-même perdu, c’est le plus déprimant et totalement inutile.

On a tous commencé l’école ou l’université avec un certain plan de carrière en tête, c’est le cas pour moi en tout cas. J’ai commencé science po pour devenir politicienne, puis j’ai entrepris une école de journaliste, et j’ai enfin pensé à être avocate en droit public. J’ai changé de plan de carrière tellement de fois tout simplement parce que je n’aimais ce que je faisais, et je ne parvenais pas à trouver un chemin qui pourrait me rendre heureuse. C’est à cette époque que le blog est né. Lorsque je me suis découverte cette nouvelle passion de la communication digitale et que je m’y suis épanouie, ma réorientation n’a plus été un problème. La suite, vous la connaissez.

Apprendre à se connaître est le plus important. Il faut tout essayer, toujours se remettre en question, s’ouvrir à tout et ne pas se prendre la tête. Explorer, apprenez, oser ! Ca peut prendre des années pour trouver un endroit où vous vous sentirez bien avec ce que vous faites et ce que vous êtes. N’écoutez pas ce que les autres vous disent, quoique vous essayez, la seule opinion qui compte c’est la vôtre. Dans mon cas, c’est en étant totalement perdue que j’ai trouvé ce que je voulais faire. Il y a un an, en octobre 2015, je vous disais que mon rêve était d’être rédactrice web et que mon entourage avait été très sceptique quant à ce choix de carrière. Aujourd’hui, je le deviens et je suis complètement épanouie. Faites ce qui vous rend heureuse, vivez la vie que vous voulez et devenez la personne qui vous avez décidé d’être.

Voici ainsi ma petite tirade, pour ceux qui sont perdus dans leur vie, pour ceux qui ont l’impression de ne pas avancer, pour ceux qui ont l’impression d’être limité par ceux qui les entoure. C’est normal de ne pas savoir où aller, au contraire, c’est même une très bonne chose.

Je vous embrasse,

Nelly.

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Alexandra 30 mai 2016 at 13 h 39 min

    Coucou! J’ai écrit un billet pareil sur mon blog il y a quelque semaines et ca me fait toujours plaisir de lire d’autres expériences. Je suis graphiste mais je pense également réorienter ma carrière. Félicitations pour la fin de tes études et puis je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta carrière de rédactrice web 🙂

    • Reply Nelly 30 mai 2016 at 17 h 36 min

      Oh ça m’intéresse ! Tu as le lien de ton article ? 🙂
      C’est très gentil, merci Alexandra ! Bonne continuation à toi également (et te souhaitant plein de bonnes choses à venir pour ta réorientation) !

  • Reply Laure - Copines de bons plans 30 mai 2016 at 10 h 43 min

    Quel message super positif, merci Nelly ! Etant une “vieille” je peux maintenant avec plus de recul, ajouter que rien ne s’arrête une fois qu’on a trouvé son premier job et qu’on entre dans le monde du travail. Ce qui nous plait à 20 ans ne nous plaira pas forcément jusqu’au bout. Le monde change, les gens changent et nous aussi, et c’est une bonne chose. Trop de personnes ont peur de se tromper, de faire des erreurs, ou de changer tout simplement. Rien n’est écrit et rien n’est “parfait” ! Chaque parcours est bon qu’il soit régulier ou pas, c’est ce qui rend la vie intéressante. Si je ne devais donner qu’un seul conseil (et il rejoint le tien Nelly) : faire ce qui nous rend heureux ! C’est tout ce qui compte… Bisous

    • Reply Nelly 3 juin 2016 at 17 h 33 min

      Exactement ! Je ne pouvais pas mieux le dire 🙂
      C’est pour ça que je dis qu’aujourd’hui, je fais ce qui me plait mais que ça changera peut-être demain. Quoiqu’il en soit, je mets toujours un point d’honneur à faire des choses qui me rendent heureuse (que ce soit le travail ou le reste) et c’est bien le plus important !

  • Reply La Parenthèse Beauté 29 mai 2016 at 21 h 58 min

    Merci pour ce super article ! On est trop dans ce cas là et pourtant trop peu en parle ouvertement. Moi j’ai toujours voulu être maitresse d’école (jusqu’à mes 16 ou 17 ans). Et puis mon amoureux de l’époque avait fait une prépa donc j’ai voulu en faire une aussi. J’ai fait une prépa HEC ece qui aurait du m’emmener directement en école de commerce sauf qu’à la fin des 2 ans j’ai choisi de continuer l’économie et faire une licence de sciences économiques, parcours bilingue anglais. Ensuite, une deuxième licence, en lettres classiques et humanités et après ces 2 licences, j’ai finalement décidé d’intégrer une école de commerce haha ! Et ça continue de changer dans ma tête, je ne sais pas ce que je vais faire une fois le diplôme en poche…. C’est tellement difficile les choix de carrière… En tout cas, j’espère finir par trouver mon bonheur comme toi ! 🙂

    • Reply Nelly 3 juin 2016 at 17 h 31 min

      Je suis bien d’accord avec toi, faire un choix de carrière est difficile, surtout que ça change tout le temps et qu’on aime beaucoup de choses comme toi ! Je te souhaite de pouvoir trouver ce qui te conviens en tout cas 🙂 Merci pour ton retour, ça me fait plaisir d’en apprendre plus sur toi ! Bises !

  • Reply Béatrice 29 mai 2016 at 3 h 25 min

    Merci pour ce post, parce qu’on est beaucoup à connaître ou avoir connu ces périodes loin d’être des plus joyeuses. Ça remonte toujours le moral de voir qu’on n’est pas les seuls à être passés par là.

    :*

    • Reply Nelly 30 mai 2016 at 17 h 25 min

      Beaucoup de mes proches (amis, famille) l’ont vécu – ou le vivent encore – et on a tendance à devenir trop négatifs durant ces moments :/ Remonter le moral, c’est exactement le but de cet article 😀

  • Reply Jenn 28 mai 2016 at 21 h 07 min

    hello Nelly
    tu as mine de rien un beau parcours et tu as bien raison, on change souvent d’avis, d’envie, de chois de carrière, on croit qu’on se sent bien dans quelque chose et puis finalement non. A 30 ans, je suis un peu au point mort c’est horrible.
    Quelles études a tu entrepris pour devenir rédactrice web ?
    En tout cas je te souhaite tout le bonheur du monde et surtout une belle carrière.
    Bisous.
    Jenn
    http://lemondedejenn.fr

    • Reply Nelly 3 juin 2016 at 17 h 30 min

      Hello Jenn 🙂
      Alors j’ai fais une double licence droit-science politique pour m’orienter vers du journalisme.
      Puis, j’ai fais un master information-communication ! Mes études m’ont aidé mais ce sont mes activités qui m”ont permis de trouver mon job (j’ai créé un blog, et fondé une association en parallèle au sein de mon université). Si ce métier t’intéresse, n’hésite pas à m’en demander plus 🙂
      Bises !

    Leave a Reply