randonnée sapa vietnam
Voyages

3 jours de randonnée dans les rizières au nord du Vietnam

Après vous avoir raconté mon expérience sur la Baie d’Halong, que j’ai adoré, je reviens à vous pour vous parler d’un autre moment fort de mon voyage au Vietnam : la randonnée à Sapa. Pour information, Sapa est une ville au nord du Vietnam, elle est connue des touristes car c’est le point de départ des sentiers de trek et de randonnées. Pourquoi aller là-bas ? Car c’est l’occasion unique de marcher à travers les montagnes du nord du Vietnam, de marcher aux côtés de nombreuses ethnies, d’aller de villages en villages et de découvrir un autre visage du Vietnam. Mais surtout : c’est pouvoir profiter d’un point de vue unique sur les rizières à perte de vue. Dépaysement garanti !

Randonnée à Sapa : mon expérience

Randonner à Sapa était le point fort de notre séjour, et c’était sans doute le moment que j’attendais le plus. Hanoï est une ville animée, bruyante, et bien que je l’ai adoré, je souhaitais voir davantage le Vietnam rural, celui des petits villages, des montagnes, des rizières. Pour notre randonnée, nous avions un guide sur place, qui nous a accompagné durant 3 jours. Nous avons dormi 2 nuits chez l’habitant. Pour trouver un guide, sachez qu’une fois au Vietnam, vous trouverez plein de petites agences qui proposent des guides, des nuits chez l’habitant, etc. à des tarifs attractifs. Vous pouvez aussi ajuster l’itinéraire selon vos envies.

randonnée sapa vietnam

Pour arriver à Sapa, nous devions prendre le train de nuit qui relie Hanoï à Lao Cai. L’aller a été difficile (ça bouge… beaucoup !), donc nous étions un peu déphasés. Une fois à Lao Cai, il y a de nombreux mini-bus ou taxis qui vous proposent de vous rendre à Sapa (dès la sortie de la gare vous serez accostés de partout). N’hésitez pas à négocier. Une fois sur place, nous sommes arrivés à notre hôtel, le Sapa Elite Hotel, qui était franchement bien et pas cher du tout. Mais je vous recommande de regarder sur Booking, il y a un large choix d’hôtels somptueux, pour des prix de folie.

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

Une nuit à Sapa, et nous voilà prêts à partir dès le matin ! J’étais équipée de mon sac à dos (pour 3 jours), mon seul bagage durant notre escapade. Voici ce que j’ai pris :

– des vêtements de rechange pour 3 jours, légers, que j’ai roulé ;
– un imperméable ;
– une trousse de toilette avec le minimum (brosse à dent, gel douche, brosse à cheveux etc.) ;
– une trousse de secours (à ne pas oublier, car le guide n’avait rien sur lui et les médicaments au Vietnam ne sont pas les mêmes qu’en France…) ;
– une serviette micro-fibre ;
– mon appareil photo (indispensable !), téléphone + chargeurs ;
– de la monnaie (pour les pourboires chez l’habitant notamment).

Pour le reste, nous mangions dans des petits lieux rustiques, ou chez l’habitant. Niveau boissons, on peut trouver de l’eau, sodas etc. le long de notre itinéraire.

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

Commençons par les notes négatives, et gardons le meilleur pour la fin ! A Sapa, et durant tout votre itinéraire, vous serez suivi SANS CESSE par des vietnamiennes, femmes âgées, femmes jeunes, et même (et surtout) petites filles. Il y en a que vous croiserez comme ça, elles ne vous embêteront pas. Les autres seront là pour vous accompagner, vous aider, afin que vous leur achetiez des objets. C’est assez triste, car c’est un système bien huilé. Elles prennent chacune un touriste, marchent à leur côté, et posent des questions toutes faites “quel est ton nom” etc. Notre guide nous a conseillé de leur dire “NON” d’un ton ferme… Car elles peuvent vous suivre très longtemps !

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

Concernant la météo, nous sommes partis en avril et clairement : il faisait chaud. Chaud, mais pas humide comme ça peut être le cas à Hanoï par exemple. Le matin il faisait plus frais, mais globalement, un pantacourt et un débardeur pour la randonnée étaient suffisants ! Je vous conseille de bonnes chaussures de randonnée, car vous allez marcher dans la boue, dans des terrains glissants, et avoir des chaussures qui accrochent vous sauvera la vie. Pour info, j’avais le modèle Ellipse 2 de Salomon, excellent rapport qualité/prix, elles ont survécu à tout !

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

Randonnée dans les rizières à Sapa : inoubliable !

Passons maintenant l’aspect pratique pour vous parler de ce que j’ai pensé de la randonnée à Sapa. En un mot : i-nou-bli-able. Je ne suis pas du genre à aimer marcher, mais là, c’était comme une escapade hors du temps. Imaginez marcher au bord des rizières en escalier, d’avoir des points de vue immenses, même envahissants, sur les montagnes à perte de vue, de rencontrer des enfants qui s’amusent avec des pneus de voiture, de croiser des buffles, coqs, cochons… De comprendre comment les ethnies vivent, de voir qu’elles sont si heureuses avec si peu de choses, de voir comment elles fabriquent leur alcool de riz, et vivent de leurs propres élevages. C’était ce Vietnam que je voulais voir, et je n’ai pas été déçue. Je suis repartie de cette escapade de 3 jours émue, des paysages gravés dans ma mémoire, et étrangement, infiniment reconnaissante. D’avoir pu faire ce voyage, d’avoir une famille qui m’a soutenue dans cette recherche vers mes racines, d’être à la fois Française et Vietnamienne… d’un million de choses que je ne pourrais pas exprimer ici.

randonnée sapa vietnam

randonnée sapa vietnam

Je pense que je vais m’arrêter ici, car je deviens bien trop nostalgique ! J’espère en tout cas que cet article vous donnera envie de visiter cette partie du Vietnam, ou qu’au moins elle vous aura fait voyager un peu !

Et vous, que pensez-vous de ces paysages ? Êtes-vous tentés par une escapade dans les rizières vietnamiennes ?

Comments (6)

  • Coucou !

    Merci pour ce voyage hors du temps et notamment pour ces photos magnifiques, cette expérience devait être incroyable. Petit pincement au cœur pour cette histoire de femmes qui suivent les touristes pour qu’ils leur achètent des objets…

    Gros bisous,
    Léa

    Répondre
    • Coucou Léa !
      Merci pour ce gentil commentaire ! C’était effectivement une belle expérience, malgré les points plus négatifs que j’ai cité. Effectivement, pincement au coeur, et c’est doublement plus triste lorsque ce sont des enfants… Mais cela à part, c’était magique. Le Vietnam a tellement de choses à offrir ! Bisous 🙂

      Répondre
  • Les photos sont magnifiques. Nous avons hésité à aller à Sapa mais avons finalement la boucle d’Ha giang. L’un de mes meilleurs souvenirs de voyage. 3 jours de scooter dans des paysages de folie, la liberté, les cheveux au vent, tout ça. En mai aussi.
    Ah le Vietnam, quel coup de coeur !
    aurorevoyage.com

    Répondre
    • Hello Aurore, merci beaucoup !
      Haaa comme je comprends… Mes meilleurs souvenirs au Vietnam sont ceux où j’étais à vélo, à me balader tranquillement, sans penser à rien, juste à admirer les paysages grandioses. Je suis contente de voir que le Vietnam t’ait plu !

      Répondre
  • Ca fait vraiment rever… Parmi les pays d’Asie, le Vietnam est LE pays que je veux faire ensuite, il a même dépassé le Japon haha.

    J’etudie le coréen et je viens de faire un semestre en Corée, c’etait deja un vrai dépaysement pour moi qui n’avait jamais quitté l’Europe. Et bien que ca soit un pays “developpé”, avec de gigantesques tours, on se retrouve parfois rapidement dans des petites ruelles et quartiers qui nous donnent l’impression de retourner 50 ou 60 ans en arrière. C’est dans ces ruelles que je me sens le plus “en Corée”, loin des touristes, en plein coeur de la vie quotidienne des coréens.

    Le Vietnam me tente plus pour sa nature. J’ai juste peur de la chaleur et de l’humidité la-bas hahahah !

    Répondre
    • Hello Maureen ! C’est chouette d’avoir été en Corée pour tes études, je rêve de visiter ce pays un jour ! Je suis comme toi : en Chine, il y avait ce mélange de modernisme avec de grandes tours, et à côté, des petites rues plus “traditionnelles”, le contraste était impressionnant (mais c’était cette Chine que je préférais).
      Le Japon fait rêver aussi, mais le Vietnam c’est incroyable comme destination ! Bon évidemment, ce n’est pas aussi moderne que la Corée, mais justement, c’est ce qui me plaît. Le dépaysement est total, les Vietnamiens sont d’une gentillesse extrême. Puis il y a tellement de choses à voir et à faire haha ! Chaleur et humidité, bon j’avoue difficile d’y échapper… Il faut bien choisir sa période surtout 🙂 J’espère vraiment que tu auras l’occasion d’y aller un jour en tout cas, tu ne seras pas déçue !

      Répondre

Write a comment