Freelance

Vie de freelance : comment j’organise mes journées ?

Après vous avoir parlé de mes débuts en tant que freelance, je me suis dit qu’il serait intéressant de vous parler de mon organisation au quotidien. En effet, je possède 2 casquettes : celle de blogueuse, et celle de rédactrice web. Ces deux activités ensemble me permettent aujourd’hui d’en vivre, mais demandent une organisation assez carrée.

Grosso modo, je dirai que mon blog me rapporte 30 % de mes revenus (pour le moment), et mes clients pour la rédaction web 70 %. Pour être honnête, je souhaite davantage développer le blog pour mieux en vivre, car c’est ce que je préfère faire au quotidien, et c’est une vraie passion. Dans tous les cas, je peux vivre de ma plume, et rien que pour ça, j’adore ce que je fais !

Pouvoir bosser de n’importe où !

Entre clients et blog : mon organisation chaque jour

Généralement, mes journée se divisent ainsi :

Le matin : l’écriture d’articles (pour mes clients et pour le blog). Je suis toujours plus productive le matin, donc je préfère me lever tôt, me fait mon café, et je carbure pendant environ 3/4h (jusqu’à 12h) à l’écriture d’articles, la mise en page, la création d’infographie pour mes clients etc.

Mon conseil : identifiez vos périodes où vous êtes le plus productifs, et consacrer le plus gros du travail dessus. Si vous êtes plus productif l’après-midi, prévoyez vos plus grosses tâches durant cette période.

Le midi : je fais une pause devant un série. C’est ma récompense pour tout le travail effectué le matin, et un vrai moment de plaisir. J’essaie de déconnecter un max, donc je mets mon tél en mode avion, et je me détends sans penser au reste.

L’après-midi : étant généralement moins productive, et ayant moins envie de “réfléchir”, je fais des tâches plus automatisées, qui ne demandent pas de la créativité. Je répond à mes mails (marques, clients, etc.), je passe des coups de tél, je prends les photos pour le blog, j’édite mes articles, je réponds aux commentaires. Je fais aussi ma comptabilité, et je démarche des potentiels prospects si besoin.

Généralement, je m’arrête de travailler après 19h. C’est important pour moi d’apprendre à me déconnecter, sinon j’aurais toujours le nez plongé dans mes mails et les réseaux sociaux. Je travaille encore là-dessus, et en tant que freelance, c’est l’une des choses les plus difficiles à faire je trouve !

Mon adorable (et envahissant) collègue de travail

Freelance : une flexibilité qui n’a pas de prix

Je vous ai présenté une journée type, mais sachez que depuis que j’ai repris le blog à plein temps, aucune journée n’est pareille. Par exemple, je peux aller à des évènements l’après-midi, en début de soirée, puis partir sur Paris du jour au lendemain pour un client ou pour le blog… C’est ce qui est génial dans le freelancing : la liberté de s’organiser. Je peux aller à la poste ou chez le médecin en dehors des horaires de travail classiques (et éviter le monde), prendre des week-ends prolongés si j’en ai envie.

En contrepartie (car ce n’est pas toujours aussi beau que ça en a l’air), le travail que je ne fais pas, je dois le reporter. Ce qui signifie bosser plus tard (parfois jusqu’à minuit, car le client n’attend pas), ou plus tôt. Le défi est de se structurer et apprendre à bien gérer son temps. Une fois que vous aurez appris à le faire, à vous la liberté !

Voilà pour la deuxième partie ! J’ai encore énormément de choses à dire, et encore une fois, n’hésitez pas si vous avez des questions. J’ai l’impression que ce genre d’articles vous plaît, alors je prévois d’en faire davantage à l’avenir. 🙂

Et vous, qu’est-ce que vous plaît (ou vous plairait) dans le freelancing ?

Comments (6)

  • Hello Nelly ! Trop cool de partager ta journée type avec nous
    Je retiens ton conseil de mettre la plus grosse charge de travail sur la période de la journée où on est le plus productif ! Je vais appliquer ça dès demain

    Répondre
    • Hello ! Concentrer les tâches les plus importantes sur nos périodes les plus productives est la clé pour un travail bien fait 🙂 Et ça permet d’avoir des créneaux plus “légers” ! Merci pour ton commentaire 🙂 Bises !

      Répondre
  • Ton collègue est le plus mignon de la terre haha. J’en voudrai un comme ça ^^.

    Répondre
    • T’as vu haha ! Si seulement on autorisait les chats au bureau 😛

      Répondre
  • Il a bien grandi ton adorable bébé Happy. J’espère qu’il ne perturbe pas trop ton organisation. Les miens veulent toujours “m’aider”.

    Répondre
    • Oui il est devenu un grand (et encombrant) chat haha ! Non ça va, il me tient compagnie au quotidien 🙂 C’est trop chou qu’ils veulent t’aider !

      Répondre

Write a comment