Vietnam Voyages

Que savoir avant de partir au Vietnam ? Mes conseils pour préparer votre voyage !

24 décembre 2019
conseils avant de partir au vietnam

En juin dernier, je suis partie 15 jours au Vietnam. C’était ma deuxième fois dans ce beau pays, et autant vous dire que je ne me lasse pas de le découvrir ! Entre la gentillesse des Vietnamiens, la nourriture, les magnifiques spots (plages, temples…), même deux semaines ne suffisent pas. Cette fois, je suis partie en juin, et avec du recul : je ne le referais pas. Il fait énormément chaud et humide à cette période. Si vous le pouvez, partez en décembre – février, ou même en avril : le mois idéal selon moi !

Comment se rendre au Vietnam ?

Nous sommes partis avec Vietnam Airlines depuis Lyon, avec une escale à Paris. Notre trajet a été le suivant :

  • Aller : Lyon -> Hô Chi Minh, avec une escale à Paris
  • Retour : Danang -> Lyon, avec deux escales à Hô Chi Minh et Paris

Comptez environ 13 h de vol. Nous avons réservé nos vols sur Expedia et avons payé 544 € par personne. Mon expérience avec Vietnam Airlines est mitigée : nos bagages sont restés à Paris à l’aller (mais sont heureusement arrivés le lendemain) et au retour, notre vol a été décalé environ 5/6 fois (à chaque fois d’une demi heure environ). Au final, on nous a proposé à l’enregistrement de partir… deux heures plus tôt ! Bref, en matière de ponctualité, vous verrez que ce n’est pas trop ça au Vietnam.

Côté visa, si vous restez 15 jours, vous n’en aurez pas besoin. Votre passeport suffira ! Si vous restez plus longtemps, alors il faudra demander un visa (25 €) . La demande peut se faire en ligne sur le site officiel de l’immigration, et vous permettra d’obtenir un e-visa rapidement. N’oubliez pas que dans tous les cas, votre passeport doit être valable 6 mois après la fin de votre séjour.

Une fois arrivé à l’aéroport, je vous conseille de prendre un taxi, ou un Grab (l’équivalent du Uber au Vietnam). C’est un moyen sûr et pas cher. Je vous en parle plus loin !

Acheter une carte SIM au Vietnam

Une fois arrivé à l’aéroport, je vous recommande d’acheter une carte SIM locale. Il y a plein de stands dans le hall d’entrée. Les opérateurs les plus connus sont Vinaphone, Mobifone et Viettel. Pour deux semaines, nous avons payé 12 € chacun chez Vinaphone. Avoir Internet et un numéro local est indispensable pour avoir accès à Google map, commander votre Grab, trouver de bons restaurants, ou être contacté (agence locale, guide, etc.).

Comment payer au Vietnam ?

La monnaie locale au Vietnam est le Dong. Je vous conseille de partir avec des espèces, pour payer le taxi qui vous emmènera en ville, ou un restaurant le jour de votre arrivée par exemple. Ensuite, vous pourrez retirer dans des ATM. A noter que vous aurez des frais au moment de retirer – environ 2 €. Globalement, le paiement se fait presque toujours en monnaie (surtout dans les petits restau, cafés, marchés, etc.) donc ne comptez pas trop sur votre CB !

Pour convertir le dong en euros, j’utilise l’application Currency FX. Elle est gratuite et très utile !

Comment se déplacer au Vietnam ?

À Hô Chi Minh (la plus grande ville) ou Hanoi (la capitale), il n’y a pas encore de métro. Tout se fait en scooter ou à vélo ! Heureusement, les taxis sont hyper accessibles. On payait 2-3 € (max !) à chaque trajet. Pour se déplacer, téléchargez l’application GRAB, qui est le Uber chez nous. Le fonctionnement est simple, le paiement se fait en espèce, et vous pouvez aussi commander des trajets en scooter. C’est moins cher, rapide, et cela vous permet de vous déplacer comme un vrai local haha !

Dans les grandes villes, étant donné la circulation, je ne vous recommande pas de louer un scooter. Par contre, dans des plus petites villes comme Hoi An ou Ninh Binh, n’hésitez pas à louer des vélos, voire des scooters si vous en avez l’envie.

Les trains et vols internes : comment faire ?

Pour faire Hô Chi Minh -> Danang, nous avons pris un vol interne. Vous pouvez aussi prendre le train : c’est un moyen de transport moins cher, mais plus long. En avion, nous étions à Danang en seulement 1h30 ! N’oubliez pas d’indiquer à votre chauffeur “Domestic flight” afin qu’il vous dépose au bon terminal. Nous avons réservé notre vol directement sur vietjetair.com et avons payé 55 € par personne (avec une valise en soute).

Le train vous permet aussi de rejoindre plus villes dans le pays. Vous pouvez réserver vos places à la gare ou en ligne, ou en avance sur le site 12go. Je ne l’ai pas testé, mais on me l’a recommandé !

Mes conseils pour organiser votre voyage au Vietnam

1) Adaptez votre itinéraire selon VOS envies, et pas ce qui est recommandé par les guides. Plutôt plages ? Allez du côté de Danang, Hoi An ou Phu Quoc. Plutôt randonnées en montagne ? Direction Sapa au nord ! Plutôt visite culturelle ? Impossible de louper Hué. Côté grande ville, notez qu’Hô Chi Minh est une ville animée, qui ne s’arrête jamais de vivre (et assez bruyante du coup). Hanoi est différente, plus authentique… à voir au moins une fois ! Pour vous aider à composer votre itinéraire, le site vietnam.travel (ainsi que leur compte instagram) est une mine d’or !

2) Le Vietnam est une destination safe, vous avez PEU de chances de vous faire agresser même la nuit. En tant que femme, je n’ai jamais été embêtée. Par contre, ne vous baladez pas avec votre téléphone ou votre appareil dans la main, surtout le long des routes : les vols en scooter à l’arraché existent.

3) Côté langue, les plus jeunes peuvent parler l’anglais, mais globalement, c’est compliqué. Quand vous commandez, beaucoup de cartes sont traduites en anglais (surtout dans les villes touristiques) et la plupart des Vietnamiens parlent un anglais basique. Si vous avez une carte SIM, vous pourrez utiliser Google traduction pour vous aider à communiquer.

4) Personnellement, je n’ai fait aucun vaccin et je n’ai pas eu de souci. Ayez une petite trousse à pharmacie avec vos médicaments (Doliprane, Spasfon, anti-diarrhéique) et respectez les règles d’hygiène basiques : pas de crudités et d’eau du robinet. Et surtout : n’oubliez pas l’anti-moustiques. C’est indispensable !

5) Les Vietnamiens n’ont pas le même code de la route que nous… En fait, c’est un joyeux bordel organisé. Pour traverser, n’hésitez jamais : marchez tout droit, sans jamais vous arrêter. Vous verrez, les scooters vous contourneront ! Et si vraiment vous avez peur, traversez en même temps qu’un Vietnamien. 🙂

Voilà pour mes conseils ! Comme d’habitude, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires. Et vous, quand avez-vous prévu de partir dans ce beau pays ?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Persun 13 avril 2020 at 12 h 53 min

    Super ! Les images sont magnifiques. j’adore ce article ! Lorsque le temps me le permets je me dirige souvent vers ton blog. J’y trouve toujours le même plaisir,la même plume concise et agréable.

    • Reply Nelly 16 avril 2020 at 16 h 02 min

      Hello, merci beaucoup, c’est adorable 🙂

  • Reply Agnès 15 janvier 2020 at 21 h 15 min

    Merci pour ces bons conseils. Je m’intéresse pas mal à l’Asie du sud-est depuis peu et j’aimerais bien y voyager un de ces jours. Je pense que je vais galérer pour traverser la route ahah ! Mais ce n’est pas cher payer pour découvrir le pays. Tes photos sont magnifiques.
    Oh j’aimerais bien savoir comment tu t’organises pour tes réservations de billets s’il te plaît, si tu es du genre à prévoir tes séjours des mois à l’avance.
    Bisou !

    • Reply Nelly 16 janvier 2020 at 7 h 22 min

      Hello, merci pour ton commentaire ! Tu vas voir, l’Asie du sud-est est un super endroit à explorer, il y a des pays et de villes magnifiques. Et oui, ce n’est pas cher !
      Pas de soucis, je note ça comme idée pour un prochain article 🙂
      Bisous !

    Leave a Reply